Navigieren in Biel

Plan d'action pour rendre le centre-ville attrayant

Le centre-ville de Bienne évolue en permanence afin de rester un lieu attrayant. La Ville de Bienne et les actrices et acteurs privés s'y engagent conjointement.

Avec l'essor du commerce en ligne, les centres-villes ont des défis de taille à relever: des commerces disparaissent, des locaux restent vacants, des prestations sont numérisées. Pour rester vivants et attrayants, les centres-villes doivent se réinventer; il leur faut proposer un éventail d'offres nettement plus important et plus large qu'auparavant. Ils doivent devenir des pôles de rencontre, d'animation et de loisirs.

Pour maîtriser avec succès à Bienne ce phénomène qui touche le monde entier, la Ville de Bienne a mis sur pied en 2018 la Communauté d'intérêts (CI) du Centre-ville. Elle rassemble une trentaine de représentantes et représentants du commerce de détail, de l'association «City Biel-Bienne», de la Guilde de la rue de Nidau, des restaurants, bars et clubs, de la branche immobilière ainsi que de l'Administration municipale. Présidée par le maire Erich Fehr, la CI Centre-ville joue le rôle de catalyseur afin de concrétiser une stratégie commune de revalorisation du centre-ville.

Un regard vers l'avenir

La CI Centre-ville met l'accent sur trois champs d'action: l'espace public, l'immobilier et le marketing. Pour ce faire, elle a joué un rôle de précurseur en rédigeant le document de base «Avenir du centre-ville de Bienne» portant sur toutes les futures activités, tant privées que municipales, qu'il faudra développer dans ces trois domaines. Ce guide repose sur les résultats de l'analyse des points faibles du centre-ville qui avait été réalisée par la CI et des bureaux spécialisés externes. Conclusion: le centre-ville manque de lieux conviviaux, et les gens doivent pouvoir disposer de davantage d'espace.

Le Conseil municipal a approuvé le guide «Avenir du centre-ville de Bienne» le 19 décembre 2018.

«Avenir du centre-ville de Bienne» [pdf, 357 KB]

Mesures et activités

Domaine public:  la Ville de Bienne donne l'exemple

La Ville est responsable du domaine public et prend les devants en donnant le bon exemple pour animer le centre-ville. Au cours de ces prochaines années, elle s'engagera en consentant des investissements importants à cet effet. En 2019, les premières mesures temporaires ont été concrétisées sous la forme des îlots d'été. Ces derniers créent des espaces supplémentaires pour se détendre, jouer et profiter de la vie au centre-ville. Avec ces îlots d'été, la Ville entend accumuler des expériences et donner des impulsions.

En outre, la Ville lance des projets à moyen et à long terme dans les domaines de la planification et des projets de construction. En matière d'aménagement, la Stratégie d'affectation du centre-ville revêt une haute priorité pour les espaces publics. Ce document sert de base pour prendre des décisions sur les types d'affectation (p. ex. zones piétonnes, différentes formes de transport) qu'il devrait être possible d'attribuer à l'avenir à certaines zones déterminées. Parallèlement à ces projets, les travaux relatifs à l'élaboration du concept de circulation au centre-ville et du «plan Vélo» sont en cours.

Pour ce qui est des projets de construction, les travaux de renouvellement du revêtement de la place Centrale ont commencé en 2019. La façade du Bâtiment du Contrôle a aussi été partiellement rénovée cette année. De plus, il est prévu de renouveler par étapes le système d'éclairage du centre-ville et de la Vieille Ville (2019–2021); ce projet débutera à la rue de Nidau et à la rue Basse. En août 2019, l'esplanade Laure-Wyss, nouvellement aménagée, a été remise à la population. D'autres projets sont également prévus.

La lutte contre le manque de convivialité au centre-ville constitue un autre objectif: en effet, les espaces extérieurs ne sont pas seulement les cartes de visite des magasins, des commerces et des restaurants, mais ils marquent aussi de leur empreinte l'image de la ville. De nouvelles lignes directrices ont pour but de réglementer de manière plus uniforme le mobilier urbain dans l'espace public. 

Immobilier: les particuliers assument leur responsabilité

Dans le domaine de l'immobilier privé, la Ville de Bienne ne peut exercer une influence que dans le domaine du conseil.

À court terme, il est recommandé de privilégier des usages temporaires: en mettant des immeubles en location à titre transitoire pour une durée limitée, l'objectif est de réduire le nombre des locaux laissés vacants au centre-ville. Le Service Économie / Statistique de la Ville de Bienne a investi dans les instruments requis à cet effet et a, par exemple, établi des contrats-types pour les affectations en tant que magasins éphémères (pop-up shops). Une campagne menée à large échelle a permis de constater qu’il existe dans toute la région un intérêt pour les utilisations transitoires et que le modèle de magasin éphémère constituerait une richesse pour Bienne également. Les propriétaires d’immeubles restent toutefois sceptiques devant cette idée, bien que cela constituerait à long terme un investissement important pour animer le centre-ville.

À long terme, il sera aussi nécessaire de moderniser de nombreux immeubles pour faire en sorte qu'à l'avenir, ils continuent à être rentables pour leurs propriétaires. Pour moderniser avec succès les «bâtiments du futur» au centre-ville, dans les étages supérieurs, il faut qu'ils disposent de logements attrayants et, aux rez-de-chaussée, il doit y avoir des espaces disponibles pour de petits locaux commerciaux abordables. Une séance d'information sur ce thème destinée aux propriétaires d'immeubles du centre-ville a eu lieu en janvier 2019. Elle était organisée par la Ville de Bienne, en collaboration avec la Chambre immobilière biennoise (CIB), la section régionale de Bienne de la Société suisse des ingénieurs et architectes (SIA) et le Service spécialisé des monuments historiques.

Marketing: tirer à la même corde pour un centre-ville attrayant

Une réunion consacrée à la «Numérisation du centre-ville de Bienne» a eu lieu en novembre 2018.  Les plus de 30 représentantes et représentants du secteur du commerce de détail sont parvenus à la conclusion suivante: une «vitrine commune» pour le centre-ville fait défaut. La Ville de Bienne est en train d'étudier, de concert avec Tourisme Bienne-Seeland (TBS) et l'association «City Biel-Bienne», s'il serait possible de financer et de réaliser une plateforme attrayante pour les achats, l'animation et les sorties au centre-ville. La Ville de Bienne participera au financement si les acteurs privés fournissent le même engagement.

Projet «Voyage dans le temps» – Centre-ville 2040

Le projet «Voyage dans le temps» (titre de travail) est prévu pour l'automne 2020. Il a pour but de sensibiliser la population de Bienne et de sa région ainsi que les habitants du centre-ville à la manière dont l'utilisation du centre-ville a changé au fil du temps. Cet événement d'une durée de plusieurs jours doit aussi permettre à la population de se projeter dans l'avenir en imaginant le futur aspect (possible) du centre-ville en l'an 2040. Cette manifestation lancée par la Ville de Bienne deviendra réalité si les acteurs privés fournissent le même engagement.

Ceci vous intéressera aussi:

InfoQuartier Centre

En savoir plus