Navigieren in Biel

Bilinguisme dans les écoles biennoises

Encouragé par la Ville, le bilinguisme biennois se vit à l'école sous forme de projets entre classes francophones et germanophones ou dans le cadre de la Filière Bilingue.

Projets bilingues dans les écoles

La plupart des classes sont monolingues et suivent le Plan d'études romand (PER) ou son équivalent suisse alémanique, le Lehrplan 21. En revanche, presque tous les sites scolaires sont bilingues dans la mesure où les classes francophones et germanophones se côtoient au sein du même établissement (bâtiment), bien qu'elles soient rattachées à des directions d'écoles différentes (entités scolaires francophones, respectivement germanophones).

La Ville de Bienne soutient la réalisation de projets bilingues réunissant des classes des deux langues. Divers modèles d'enseignement bilingue ont ainsi été imaginés: enseignement par immersion dans le cadre de la grille horaire hebdomadaire (les élèves des deux classes sont mélangés ou les enseignantes et enseignants interviennent dans une classe de la langue partenaire) ou activités hors cadre bilingues ponctuelles. Plusieurs modèles développés par la Ville servent de points de départ et peuvent guider les membres du corps enseignant.

La législation cantonale sur l'école obligatoire fixe les conditions que les écoles doivent respecter pour l'enseignement bilingue dans le cadre du plan d'études. Les écoles souhaitant mener un projet bénéficient du soutien et du suivi d'une personne responsable du bilinguisme au sein du Département Écoles & Sport de la Ville de Bienne.

Filière bilingue

La Ville de Bienne a lancé en 2010 un projet de filière bilingue primaire (FiBi) avec le soutien de la Direction cantonale de l'instruction publique. Depuis le mois d'août 2018, il existe également une filière bilingue secondaire (FiBiS).

La FiBi et la FiBiS sont basées sur le principe de l'immersion réciproque. L’enseignement est donné pour une moitié en français et pour l’autre en allemand. Les élèves sont aussi mélangés. Toutes les classes de la FiBi sont en effet composées d’élèves francophones, germanophones et allophones (les élèves dont la langue première est une autre langue que le français ou l’allemand). L’immersion réciproque permet la transmission de compétences linguistiques, non seulement dans le cadre de l’enseignement, mais aussi dans les contacts entre élèves, notamment lors des pauses et durant les loisirs. La situation privilégiée de Bienne par rapport au bilinguisme permet ce dispositif ambitieux et unique en Suisse.

Les parents qui le souhaitent peuvent indiquer leur intérêt pour la FiBi dans le cadre de l'inscription à l'école enfantine. Les places sont limitées à 42 par année, soit deux classes.

La FiBi primaire se situe aux Prés-Ritter.

La FiBi secondaire (FiBiS) se situe à la rue des Alpes.

Et encore

Les crèches publiques, les écoles à journée continue, les InfoQuartiers, le passeport vacances ou les camps sportifs sont des structures bilingues dans lesquelles les enfants peuvent également se familiariser au quotidien avec les deux langues officielles de la Ville de Bienne. Le monde associatif est aussi généralement bilingue (sport, musique, etc.).

Ceci vous intéressera aussi:

Vivre le bilinguisme

En savoir plus