A A A
Place Guisan et sa Maison du peuple Marché en Vieille Ville de Bienne Vue panoramique de la ville sur le lac, les alpes et le Jura

Presse

Recherche / Archives

«Bienvenue à Bienne»: près de 200 Biennoises et Biennois prêts à montrer leur ville sous toutes ses coutures

(30.11.2017)

Bienne présentée par ses habitantes et habitants: voici ce qu’offre dès à présent le site www.bienvenueabienne.ch à toutes celles et ceux qui s'intéressent à la métropole seelandaise. Mieux encore, cette plateforme permet d’entrer en contact avec près de 200 Biennoises et Biennois prêts à faire découvrir leur ville en toute simplicité, à dévoiler ses secrets et ses meilleures adresses, afin de montrer qu’il fait bon vivre et travailler dans «leur Bienne».

La campagne «Bienvenue à Bienne» est lancée aujourd'hui pour aider les entreprises biennoises à recruter de nouveaux collaborateurs et collaboratrices. En effet, les candidats et candidates potentiels ont parfois de la peine à s’imaginer travailler, voire vivre à Bienne.

Pour répondre à leurs doutes, les autorités municipales ont décidé de renoncer à une traditionnelle campagne faites d’images et préférer donner la parole aux meilleurs ambassadeurs possibles de la ville, à savoir les Biennoises et Biennois eux-mêmes. Près de 200 personnes ont accepté de faire découvrir à la Suisse entière les avantages, les secrets et la beauté de leur ville sur le site www.bienvenueabienne.ch

Mise en ligne le 30 novembre 2017, cette plate-forme permet d’entrer directement en contact avec ces Biennoises et Biennois. Les personnes intéressées issues de toute la Suisse ou de l’étranger peuvent ainsi demander en ligne des conseils ou les rencontrer pour un tour de ville. Les autorités souhaitent de cette façon attirer davantage d’habitantes et d’habitants, d’autant plus qu’un grand nombre de logements sont en cours de construction à Bienne. Quant aux milieux économiques, ils souhaitent par ce biais mieux réussir à recruter le personnel qualifié dont ils ont instamment besoin.

Sur ce site Internet, la personne qui réfléchit encore à venir s’installer et travailler à Bienne trouvera les meilleures réponses à ses questions. Pour les autorités biennoises, cette authenticité constitue la meilleure carte de visite qui soit. En effet, aucune publicité pour une ville ne peut remplacer une discussion authentique et directe avec l’une de ses habitantes ou l’un de ses habitants.

La promotion du site Internet sera assurée dans toute la Suisse en 2018 par le biais des réseaux sociaux et d’annonces. Les entreprises biennoises pourront utiliser cet outil lorsqu’elles recrutent du personnel. Imaginée et mise en oeuvre par l’agence biennoise «erdmannpeisker», la campagne est soutenue par les entreprises, ainsi que par la Chambre économique Bienne-Seeland et l’Union du commerce et de l’industrie du Canton de Berne, section Bienne-Seeland.

Informations factuelles sur la nouvelle campagne de la Ville de Bienne


Partenaires forts des milieux économiques et de la formation

Haute école spécialisée bernoise, Clinique des Tilleuls, Union du Commerce et de l'Industrie, Chambre économique Bienne-Seeland, MPS Microsystems, Georg Fischer, UBS.

Personnalités biennoises soutenant le projet

Noah Veraguth (chanteur de Pegasus), Mathias Schenk (chanteur de Death by Chocolate), Blake Eduardo (magicien), Jonas Hiller (gardien du HC Bienne), Serge Christen (chanteur de Modern Day Heroes) Sabine Reber (écrivaine), Mathieu Tschantré (capitaine du HC Bienne), Emilie Siegenthaler (championne suisse de VTT), Urs Dickerhof (artiste peintre), Philippe Berthoud (cuisinier), Benedikt Loderer («randonneur urbain»), etc.

Sélection parmi les quelque 200 amis et amies de Bienne
Martin Burtscher (Starbugs Comedy), Nemo Mettler (rappeur), Nadja Schnetzler (journaliste), Chantal Emmenegger (patronne du restaurant St-Gervais), Marc Fuhrer (propriétaire de la boutique Edu's), Rico Tanner (directeur d’UBS Bienne-Seeland), Roderich Hess (CEO Luxury + Industry de Cendres + Métaux), Sophie Hostettler (responsable des programmes de Telebielingue), Hélène Joye-Cagnard (directrice des Journées photographiques de Bienne), Virginie Borel (directrice du Forum du bilinguisme), Reto Gugger (conseiller de ville), Lukas Hohl (organisateur d'événements / Eventra), Thierry Luterbacher (écrivain), Natasha Pittet (conseillère de ville), Lukas Rohr (directeur de la Haute école spécialisée bernoise Technique et informatique), Silvia Steidle (conseillère municipale), Beat Trummer (vice-directeur de l’École d’arts visuels), etc.

bienvenueabienne.ch
Avez-vous une question sur Bienne, voulez-vous en savoir plus sur la ville ou simplement boire un café avec quelqu’un ? Sur le site www.bienvenueabienne.ch vous trouverez quelque 200 vrais Biennois et Biennoises, enregistrés en tant qu’amis et amies que vous pourrez contacter très simplement si vous vous intéressez à Bienne.

Pour tout renseignement complémentaire:

Erich Fehr
Maire
T: 032 326 11 01

Gabriel Peisker
Creative Director erdmannpeisker
T: 032 366 65 52

Des images et la vidéo de la campagne peuvent être téléchargées sur le lien suivant: http://bit.ly/2Ae3vg1

 

 

Entretien avec Martin Burtscher, comédien des Starbugs Comedy et Biennois par choix

Martin Burtscher s’appelle ici «Tinou». Il fait partie de Bienne comme la ville fait désormais partie de lui et de son répertoire. Originaire de Berne, il a emménagé il y a sept ans à Bienne, à la frontière linguistique. L’humoriste – connu grâce à la troupe Starbugs Comedy, active dans toute la Suisse et demi-finaliste de l’émission à succès sur M6 « La France a un incroyable talent » 2015 – a posé ses valises ici. Et c’est du sérieux. Avec son amour pour Bienne. Il est un «ami» enflammé qui s’engage pour Bienne et souhaite montrer aux autres ce qui rend sa ville si sympathique.

Pourquoi participes-tu à cette campagne ? Bienne souffre aujourd’hui encore de sa réputation, et ce, complètement à tort. Je l’ai constaté moi-même il y a sept ans lorsque j’ai déménagé du quartier bernois de Breitenrain à Bienne. Grand nombre de mes amis et connaissances s’étonnaient de cette décision. Mais moi, je ne l’ai pas regretté un seul jour, ni une seule minute. Plus je vis ici, plus j’apprécie cette formidable ville et ses environs. Il était donc évident pour moi de participer à une campagne visant à redorer le blason de ma patrie d’adoption.

À qui aimerais-tu bien montrer Bienne ?
De nombreuses personnes m’ont fait découvrir Bienne lorsque j’y ai emménagé. J’aime donc moi aussi montrer la ville à celles et ceux qui arrivent ici et ne la connaissent pas. Dans mon cas, il s’agit de collègues artistes, amis ou connaissances en visite. Mais ce que je préfère, c’est montrer Bienne à mes enfants. Comme ils grandissent ici, ils auront encore une toute autre relation à cette ville que moi. D’ailleurs, c’est déjà eux qui me montrent «leur» Bienne, ce qui me donne l’occasion d’en apprendre encore davantage sur ma ville.

Et que doit-on selon toi absolument voir à Bienne ?
Pour moi, Bienne offre beaucoup plus à ressentir qu’à voir. Ici, il n’y a ni Palais fédéral, ni «pont de la chapelle», ni chutes du Rhin. Mais il y a beaucoup de personnes formidables avec des idées formidables. Le charme particulier d’une ville, dans laquelle le bilinguisme n’est pas un projet, mais est vécu. J’aime la Vieille Ville, notamment le samedi matin lorsqu’elle accueille le marché. En été, c’est le lac et les voies cyclables le long des vignobles ou dans le Jura qui m’attirent. On y a une vue à couper le souffle sur le lac, le Seeland et les Alpes. Il ne faudrait pas non plus manquer les deux événements que sont le festival Pod’ring et le Frist Friday. Et j’atterri aussi parfois à la Coupole, qui fait depuis vingt ans partie intégrante de ma vie nocturne biennoise. Et puis – bien au-delà de la déformation professionnelle – j’aime les petits théâtres comme le Théâtre de Poche, le Rennweg et le théâtre municipal.





Top
top

Accès rapide

Festival du Film Français d'Helvétie:«Bienne Ciel Ouvert» - Cinéman en plein air sur la place Centrale
Vie culturelle
        
Fête des enfants à la Vieille Ville de Bienne
Enfants et jeunes
       
Cycliste au Biennathon
Sport
       
Copyright
© 2017 Biel/Bienne, tous droits réservés.
homepage horizontal navigation in the header (e.g. Agenda, Media, Maps, Themes A-Z) main navigation (horizontal navigation under title image) navigation (left-hand column) content (middle column) address, for opening times and for links to other resources (right-hand column) service navigation (footer) search contact information site map accessibility