A A A
Place Guisan et sa Maison du peuple Marché en Vieille Ville de Bienne Vue panoramique de la ville sur le lac, les alpes et le Jura

Presse

Recherche / Archives

Communiqué de presse concernant les arrêtés rendus par le Conseil municipal lors de sa séance du 16 août 2017

(16.08.2017)

Offres de transport longue distance par autocar pour le trafic intérieur suisse: la Ville de Bienne est sceptique

Le Conseil municipal se montre très sceptique envers les offres de transport longue distance par autocar en Suisse. Il est incontestable que le trafic routier motorisé a des effets négatifs sur l’être humain et l’environnement, et nombre d’efforts sont déployés par la Confédération, les cantons et les communes pour réduire le trafic routier et ses conséquences néfastes. Par ailleurs, le réseau autoroutier est d’ores et déjà surchargé à de trop nombreuses heures. Par conséquent, il est incompréhensible d’admettre une nouvelle offre sur le réseau routier suisse, qui est en totale contradiction avec les objectifs généraux de la politique suisse en matière de transports et qui ne fera vraisemblablement qu’accentuer les problèmes décrits ci-avant. De l’avis du Conseil municipal, les conditions légales préalables à l’octroi d’une concession en vertu de l’art. 11 de l’Ordonnance fédérale sur le transport de voyageurs (RS 745.11) ne sont pas remplies.
Une autre appréciation (partielle) serait uniquement possible s’il pouvait être prouvé que l’offre de transport longue distance par autocar ne concurrence ni ne fragilise pas les transports publics attrayants dans notre pays, mais amène au contraire des personnes à opter pour cette offre en remplacement de leur propre véhicule si les transports par rail ne sont pas en mesure, pour quelque raison que ce soit, de leur offrir ce qu’elles souhaitent, ce qui permettrait alors effectivement de réduire l’intensité du trafic sur le réseau routier.
Au cas où l’Office fédéral des transports (OFT) devrait conclure qu’une concession peut être octroyée, il faudrait alors que les points suivants soient réglementés clairement et uniformément au plan national:

• Les villes déterminent les arrêts des lignes d’autocars de transport à longue distance.
• Si un déplacement ou une adaptation des arrêts s’avère nécessaire pendant la durée de la concession, les frais engendrés sont intégralement à la charge des autocaristes.
• Les lignes d’autocars nationaux et internationaux doivent utiliser les mêmes arrêts, un seul arrêt étant admis dans une même ville.
• Les arrêts sont à proximité immédiate des autoroutes en périphérie du milieu bâti, desservis par une offre locale de transports publics et à proximité de parkings publics payants pour les véhicules à moteur. Aucun arrêt n’entre en ligne de compte à proximité des gares, en particulier des gares centrales, car le trafic routier y est en règle générale déjà trop intense à ce jour.
• Les villes sont habilitées à fixer et à percevoir des émoluments dans le cadre de leur droit communal pour l’utilisation des arrêts et/ou des terminaux par les autocaristes suisses et étrangers. Une charge correspondante doit être fixée par l’OFT dans toute concession éventuelle.

Pour tout renseignement complémentaire:

Erich Fehr
Maire
T: 032 326 11 01

 

Quatre nouvelles secrétaires générales adjointes et un nouveau secrétaire général adjoint pour renforcer le travail du Conseil municipal

Le Conseil municipal a pris connaissance de la fin du processus de recrutement des nouveaux secrétaires généraux adjoints, qui entreront en fonction progressivement d’ici à décembre 2017. L’engagement de ces cinq personnes, quatre femmes et un homme, s’inscrit dans le cadre du processus de renforcement du travail stratégique et politique du Conseil municipal. Elles seront appelées à soutenir activement les secrétariats généraux ainsi que les départements dans l’élaboration des dossiers, de manière à ce que les membres du Conseil municipal puissent davantage se concentrer sur leur principale fonction, à savoir le travail gouvernemental. Au total, chaque secrétariat général dispose de 150% de poste.

À la Mairie, Corinne Leuenberger officiera en tant que secrétaire générale adjointe. Elle a grandi à Bienne et étudié l’économie publique et d’entreprise à l’Université de Berne. À l’issue de ses études, elle a travaillé pour l’assurance La Mobilière, puis ces cinq dernières années pour la Ville de Nidau.

Daphné Rüfenacht a pour sa part été nommée à la Direction des travaux publics, de l’énergie et de l’environnement. Elle a obtenu un Master de l’Université de Berne en géographie, économie d’entreprise et géologie. Après deux stages dans le domaine de la communication environnementale et de la protection de la nature, elle a travaillé onze ans pour la société Action paysage Bienne-Seeland, d’abord en qualité de responsable du Bureau de planification paysagère, puis comme membre de la direction et responsable de projets.

La Direction des finances travaillera désormais avec Andreas Bösch en qualité de secrétaire général adjoint. Depuis 2015, celui-ci était responsable du secteur des infothèques des centres d’orientation professionnelle du Canton de Berne et membre de la direction. Il est spécialiste HES en information documentaire diplômé de la Haute école de technique et d’économie de Coire et a acquis une longue expérience en qualité de conseiller de ville biennois et membre de la Commission de gestion.

Denise Bärtschi va renforcer la Direction de la formation, de la culture et du sport. Elle a étudié l’histoire et les sciences politiques à l’Université de Berne, où elle a obtenu un Master of Arts in History. Elle a travaillé en qualité d’assistante scientifique auxiliaire à l’Université de Berne et a acquis une expérience professionnelle variée en tant qu’étudiante salariée. En dernier, elle a affectué un stage universitaire au secrétariat général du Département de la santé et des affaires sociales du Canton d’Argovie.

La Direction de l’action sociale et de la sécurité a engagé Babette Neukirchen. Après des études à l’Université de Berne, elle a travaillé en qualité d’assistante de recherche et effectué un stage universitaire auprès du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ensuite, elle a travaillé plusieurs années pour le compte du Comité international de la Croix-Rouge en qualité de déléguée et de responsable du bureau à Myanmar, en Erythrée et en Irak. En 2008, elle est rentrée en Suisse et a travaillé comme collaboratrice scientifique à la Direction de la police et des affaires militaires du Canton de Berne, où elle a mis sur pied et dirigé le secteur de l’aide sociale et de l‘intégration. Depuis 2014, elle travaille à l’Inspection sociale du Canton de Berne, où elle procède à des clarifications de faits sur mandat des communes et conseille les services sociaux en cas de soupçons d’abus dans le domaine de l’aide sociale.

Pour tout renseignement complémentaire:

Nathalie Leschot
Responsable du Département du personnel
T: 032 326 11 41

 

Ordonnance fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020: la Ville de Bienne n’a aucune remarque à formuler

Dans le cadre d’une prise de position de l’Union des villes suisses élaborée pour répondre à la procédure de consultation du Département fédéral de l’intérieur (DFI), le Conseil municipal approuve les propositions de la Confédération concernant l’Ordonnance fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020. Il n’a aucune remarque à formuler concernant les aspects techniques de l’application, et les questions politiques fondamentales qui peuvent être sensibles telles que le thème du taux de conversion minimal dans le domaine du régime obligatoire LPP seront clarifiées au plan matériel lors de la votation populaire du 24 septembre 2017.

Pour tout renseignement complémentaire:

Nathalie Leschot
Responsable du Département du personnel
T: 032 326 11 41

 

La Ville de Bienne soutient la deuxième étape de la révision partielle de la Loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT)

Le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) réalise actuellement une procédure de consultation quant à la deuxième étape de la révision partielle de la Loi fédérale sur l’environnement. Après une première consultation en 2015, il s’agit ici de compléments au texte de loi, en majeure partie concernant le thème des constructions hors des zones à bâtir. Le Conseil municipal prend position à l’attention de l’Union des villes suisses dont il soutient la prise de position adressée au DETEC. Il lui paraît fondamental d’exiger ici que les modifications de la loi n’engendrent pas une modification de la séparation entre zones à bâtir et secteurs hors zones à bâtir. Les constructions hors zones à bâtir concernant moins les villes que les zones rurales, le Conseil municipal ne veut pas émettre de réserves essentielles concernant la présente révision de la loi.

Pour tout renseignement complémentaire:

Sarah Gäumann
Département de l’urbanisme
T: 032 326 16 35

 

Renouvellement de la canalisation à la Haute-Route et au chemin du Pavillon (chemin de la Charrière – rue des Alpes)

Le Conseil municipal a accordé un crédit d’engagement de 920'000 fr. à la charge du compte spécial des eaux usées pour le renouvellement des conduites d’eaux usées à la Haute-Route et au chemin du Pavillon sur le tronçon situé entre l’embranchement du chemin de la Charrière et la rue des Alpes. Cela permettra de remplacer des canalisations endommagées qui ne sont plus étanches ainsi que de supprimer deux conduites traversant des terrains privés.

Pour tout renseignement complémentaire:

Elena Spetter
Responsable de projet, Département des infrastructures
T: 032 326 16 12
 





Top
top

Accès rapide

Festival du Film Français d'Helvétie:«Bienne Ciel Ouvert» - Cinéman en plein air sur la place Centrale
Vie culturelle
        
Fête des enfants à la Vieille Ville de Bienne
Enfants et jeunes
       
Cycliste au Biennathon
Sport
       
Copyright
© 2017 Biel/Bienne, tous droits réservés.
homepage horizontal navigation in the header (e.g. Agenda, Media, Maps, Themes A-Z) main navigation (horizontal navigation under title image) navigation (left-hand column) content (middle column) address, for opening times and for links to other resources (right-hand column) service navigation (footer) search contact information site map accessibility