Navigieren in Biel

Ile-de-la-Suze: espace de nature et de détente

L'Ile-de-la-Suze est un parc dédié à la détente et aux loisirs situé entre les quartiers de la Gurzelen et de Mâche. Avec ses généreux espaces verts, ses rives renaturalisées et son réseau de sentiers très pratique pour piétons et cyclistes, elle est très appréciée de la population.

Vue sur l'Ile-de-la-Suze. La rivière coule au premier plan. A l'arrière-plan, on voit l'île avec ses nombreux arbres et ses chemins pour piétons et cyclistes.

Le parc de l'Ile-de-la-Suze a été inauguré en juin 2017 lors d'une grande fête après 28 mois de travaux. Cet espace, qui s'étend sur près de 53'500 m2, se caractérise essentiellement par:

  • ses pelouses qui offrent à la population de l'espace pour jouer, pique-niquer ou faire du sport,
  • des prairies naturelles colorées et une végétation variée avec de nombreuses espèces indigènes d'arbres et de buissons,
  • un riche cours d'eau avec ses rives revitalisées, mais aussi une plage pour se baigner, un petit ruisseau pour barboter et jouer, et une roue à aube produisant de l'électricité, 
  • une grande place de jeu pour enfants,
  • un réseau étendu de sentiers pour les piétons et les cyclistes
  • deux toilettes publiques et une buvette.

Développement du quartier

Le secteur Omega/Gurzelen connaît un développement éclair depuis quelques années. Il trouve son origine dans les projets de construction d'un lotissement et de réalisation d'un nouveau siège social de l'entreprise Swatch, incluant deux musées pour les marques Omega et Swatch dans la «Cité du Temps». Après différentes transactions foncières, les investisseurs ont pu obtenir les parcelles dont ils avaient besoin pour réaliser leurs projets. Par la même occasion, la Ville de Bienne s'est assuré une zone étendue le long de la Suze afin de réaliser un grand parc pour la population en augmentation. Le lotissement «Jardin du Paradis» (280 logements) est déjà réalisé, et un autre est prévu sur le terrain de l'ancien stade de football de la Gurzelen. Le nouveau bâtiment Swatch va créer des emplois supplémentaires. Le parc de l'Ile-de-la-Suze, dont la qualité est indéniable, compense largement la densification des constructions dans ce secteur.

Axe de liaison et lieu de rencontre

Pour les piétons, piétonnes et les cyclistes, l'Ile-de-la-Suze offre un réseau de sentiers très pratique, séparé du trafic motorisé. Six ponts permettent d'accéder de tous les côtés au parc, qui est devenu un lieu de rencontre pour la population des quartiers environnants, mais aussi de toute la ville. Le chemin principal fait partie de l'itinéraire de confort destiné à la mobilité douce qui mène des Gorges du Taubenloch jusqu'au lac.

Espace naturel et protection contre les crues

L'Ile-de-la-Suze est entièrement entourée d'eau, à la fois par la Suze et par le canal Stebler régulé. Suite au réaménagement de ce secteur, la Suze a été libérée de son lit étroit et peut désormais s'étendre sur le parc de l'île en cas de crues. Les digues rehaussées des deux côtés du cours d'eau (le long du chemin principal sur l'île et le long de la rue de Gottstatt et du chemin de la Truite) sont à même de protéger d’une crue séculaire.

La Suze a été réaménagée et revitalisée: son lit contient des blocs de pierre, des épis en pierre et des souches qui offrent un habitat plus propice pour les poissons et les autres espèces que l'ancien lit construit en dur. Les prairies naturelles, les bosquets et les arbres mis en place dans le parc en font une zone de refuge bienvenue pour les oiseaux, les papillons et les insectes en plein milieu de la ville.

Projet plusieurs fois récompensé

Le parc de l'Ile-de-la-Suze a suscité beaucoup d'attention chez les spécialistes de toute la Suisse. En décembre 2017, la Ville a obtenu dans la même foulée deux prix qui récompensent l'aménagement exemplaire du parc.

L'association Mobilité piétonne Suisse a attribué au projet le «Flâneur d’Or 2017»: dans les villes densément construites, les gens ont besoin d'espaces libres à leurs portes et c'est justement ce qu'offre l'Ile-de-la-Suze. Le projet montre «comment il est possible de créer une oasis de verdure permettant de flâner au bord de l’eau au cœur même d’une zone urbaine densément construite», a relevé le jury.

La revue d'architecture Hochparterre a aussi récompensé l'aménagement de l'Ile-de-la-Suze. Les autorités biennoises ont reçu le «Lapin d'or» dans la catégorie de l'architecture paysagère. Le jury a notamment félicité la bonne intégration des différentes utilisations dans le paysage proche de l'état naturel: grâce à l'Ile-de-la-Suze, un espace libre a été reconquis sur la ville.