Navigieren in Biel

Délestage du trafic routier dans le quartier de la gare – nouveau régime de circulation

Le quartier de la gare à Bienne va être délesté du trafic routier. À l’avenir, il sera desservi par l’ouest et l’est via un système à deux poches, et le passage par la place de la Gare ainsi qu’entre la rue d’Aarberg et la place Guisan sera interdit au trafic individuel motorisé. Le nouveau régime de circulation doit permettre de délester les nœuds routiers de la place de la Gare et de la place Guisan surchargés depuis longtemps. L’objectif est de créer davantage d’espaces pour la circulation piétonne et cycliste, de stabiliser les liaisons pour le réseau des transports publics et de mettre en valeur le domaine public.

Le quartier de la gare constitue le cœur de l’espace urbain biennois et le trafic routier y est très important. Une vaste analyse du trafic routier (trafic de transit, en provenance et à destination) réalisée dans le quartier fin 2018 a révélé, par exemple, que la place de la Gare est traversée chaque jour par 5000 à 6000 véhicules au niveau du trafic individuel motorisé, dont la moitié à titre de trafic de transit. Tout autour de la gare, en particulier au croisement «rue de la Gare–place de la Gare» et place Guisan, cela engendre des inconvénients pour l’ensemble des usagers de la route. Les automobilistes sont retenus dans des embouteillages, les véhicules des transports publics ont des difficultés à respecter les horaires et la situation est souvent critique pour la circulation piétonne et cycliste.

Depuis l’ouverture du contournement Est, le réseau routier régional dispose de nouvelles capacités qui permettent de dévier de manière ciblée le trafic routier sur les axes principaux et ainsi de délester les quartiers. Désormais, il s’agit aussi de réduire la charge du trafic routier dans le quartier de la gare.

À l’avenir, la place de la Gare ainsi que l’axe «rue d’Aarberg – place Guisan» ne doivent plus être empruntés comme axes de transit par le trafic individuel motorisé. Le quartier de la gare sera ainsi desservi par un système dit à deux poches – le trafic en provenance et à destination se fera désormais soit par l’ouest (via la rue d’Aarberg et la rue Bendicht-Rechberger) ou par l’est (via la rue Johann-Verresius et les rue de la Gare et Thomas-Wyttenbach). Aucune restriction n’entrera en vigueur pour les véhicules des transports publics et les taxis, et la desserte se fera, par principe, comme jusqu’à ce jour. Les places de stationnement à l’est et à l’ouest de la place de la Gare demeurent inchangées, de même qu’il sera toujours possible de déposer et de venir chercher des personnes ou de stationner pour une courte durée directement devant le bâtiment de la gare.

Le nouveau régime de circulation améliorera la situation aux nœuds routiers de la place de la Gare et de la place Guisan en créant davantage d’espaces pour la circulation piétonne et cyclisgte, en stabilisant les liaisons pour le réseau des transports publics.

Plan [pdf, 122 KB]