Navigieren in Biel

Amphibiens

Il n'y a pas si longtemps encore, la région de Bienne-Seeland offrait un habitat idéal aux amphibiens. Malheureusement, l'action de l'homme sur le paysage a réduit drastiquement leurs espaces vitaux et leurs lieux de reproduction, faisant dès lors chuter les populations de grenouilles et crapauds. C'est la raison principale pour laquelle quelque 70% des amphibiens indigènes sont actuellement menacés en Suisse.

Par conséquent, la Ville de Bienne souhaite promouvoir les amphibiens locaux, mais elle dispose de peu de données sur leur aire de répartition. C'est pourquoi il faut régulièrement recenser la présence des amphibiens et leurs lieux de reproduction à Bienne et dans les environs proches.

Que puise-je faire ?

De mars à fin juin, la population est invitée à profiter de ses excusions (en famille) pour observer les amphibiens et à annoncer les preuves de leur présence dans les jardins, les parcs, les forêts, les cours et plans d'eau, qu'ils soient publics ou privés, en utilisant le formulaire ci-dessous.

Où annoncer mes observations ?

directement sur le site www.webfauna.ch ou via l'application Webfauna, ou

par courriel à: silvia.hanssen@biel-bienne.ch avec au minimum les indications suivantes:

  • espèce et nom en français (si connus)
  • lieu précis de l'observation (adresse ou coordonnées)
  • date
  • nom de la personne qui a effectué l'observation (nom et adresse)
  • photos (de l'espèce et de l'habitat, si possible)
  • type d'habitat (p. ex. jardin privé, parc, étang, ruisseau, forêt, etc.)
  • nombre d'individus
  • informations complémentaires: p. ex. dimension du plan d'eau (largeur, longueur, profondeur; présence de poissons ? oui / non; larves; œufs)

Où et quand peut-on observer des amphibiens ?

Durant la période de reproduction, c’est-à-dire au printemps, la plupart des amphibiens peuvent être observés dans leurs plans d’eau de reproduction. Le meilleur moment pour les voir est le soir au crépuscule. Au début du printemps, un temps pluvieux et des températures au-dessus de 5°C sont idéaux. Il est alors possible d'observer les animaux à la lumière d’une lampe de poche dans l’eau et aux alentours, ou d'entendre leur chant.

Les espèces qui se reproduisent tôt dans la saison, comme la grenouille rousse, le crapaud commun ou encore les tritons, peuvent déjà être observées fin février/début mars en train de se rendre vers leurs plans d’eau de reproduction. Les grenouilles rousses et les crapauds communs quittent les étangs immédiatement après la ponte des œufs, alors que la plupart des tritons y restent jusqu’à fin mai.

Les espèces qui se reproduisent plus tard, comme le sonneur à ventre jaune, la grenouille verte, le crapaud calamite, la rainette, entre autres, peuvent être rencontrées dans leurs plans d’eau de reproduction à la fin du mois d’avril et en mai.

Davantage d'informations sur les amphibiens: